Retour sur la draft 2014

3 années se sont écoulées, on peut donc faire un bilan de la draft 2014 des Patriots. La draft qui a précédé le 4e titre des Patriots a eu un impact non négligeable sur la saison 2014 mais aussi celles qui ont suivi, voyons pourquoi et comment.

Tour/
choix
Joueur Poste Université Statut Note Futur
1/29 Dominique Easley DL Florida Remplaçant-LAR D Viré en 2016
2/62 Jimmy Garoppolo QB Eastern Illinois Remplaçant-NE B+ FA en 2017 ?
4/105 Bryan Stork C Rutgers Titulaire-NE B Viré en 2016 (santé)
4/130 James White RB Wisconsin Super Sub-NE B Resigné en 2017
4/140 Cam Fleming OT Stanford Remplaçant-NE C Resigné en 2016
6/179 Jon Halapio G Illinois FA C Viré en 2014
6/198 Zach Moore DE Rutgers FA C Viré en 2015
6/206 Jeamea Thomas DB G Tech FA C Viré en 2014
7/244 Jeremy Gallon WR Michigan FA C Viré en 2014

Note globale : B

Si on inclue le rookie non drafté Malcolm Butler (héros du SB contre les Seahawks) à cette draft, le résultat est tout autre. Mais comme techniquement il n’a pas été drafté, n’en tenons pas compte.
1er tour, pari sur Easley qui était au talent et au potentiel un steal. Problème, il n’a jamais été dans la bonne mentalité pour performer avec les Pats et a continué à être sans arrêt blessé. Viré en 2016 à cause de l’ensemble. Avec le recul, et vu la forte FA se choix se tentait mais les Pats auraient pu et du mieux faire avec ce pick.
Garoppolo, Stork et White apportent une contribution solide à la note car ils ont eu un impact. En 2014, Stork est directement le C titulaire et gagne le SB. En 2015 il a régressé à cause des blessures et des commotions mais il ne doit pas être oublié. Jimmy et James ont eux contribué comme remplaçants ou titulaires en 2016 et ont permis aux Pats d’aller et de remporter le SB contre les Falcons.
Fleming a été un remplaçant correct en tant que 3e OT. Les autres n’ont rien donné mais le faible investissement rend caduque tout jugement négatif.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :